Repérer la détresse psychologique : quel est le rôle du milieu de travail?

Posté par Patrick le 04 octobre 2019  /   dans Publications

Repérer la détresse psychologique: quel est le rôle du milieu de travail?

De façon générale, la détresse psychologique est reliée au stress intense, à l’anxiété et à la dépression. Il s’agit en effet des symptômes les plus courants et les plus facilement repérables. Mais la détresse psychologique peut s’exprimer de diverses façons, parfois subtiles. Il n’en reste pas moins primordial de savoir les identifier pour prévenir des pathologies de santé mentale chronicisées.

Aussi, faisons la lumière sur les signes qui peuvent alerter que vous, ou un proche, pourriez être en situation de détresse psychologique.

Détresse psychologique: définition

Selon les nomenclatures psychiatriques, le terme détresse psychologique est utilisé pour définir un éventail de symptômes et d’expériences de la vie interne d’une personne qui sont communément considérés troublants, déroutants, ou hors de l’ordinaire.

Ces symptômes peuvent toucher différentes sphères :

  • Physique (ex : une fatigue inhabituelle ou une énergie pseudo maniaque) ;
  • Cognitive (ex : une baisse de l’attention, des oublis ou au contraire une focalisation sur les détails) ;
  • Émotive (ex : une hypersensibilité, larmes faciles ou saute d’humeur) ;
  • Sociale (ex : un repli inhabituel, ou une exubérance sociale surprenante) ;
  • Comportementale (ex : apparition de comportement inapproprié, accès de violence, rapprochement inadapté).

Ainsi, la détresse psychologique se manifeste dans plusieurs sphères de notre vie quotidienne, et a donc des retentissements dans notre milieu de travail.

Dont le DSM-5 : Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux, 5ème édition (1)

Quel est l’impact positif des milieux de travail?

L’observation de nos propres changements en milieux de travail peut être signe que quelque chose ne va plus. Mais il est parfois difficile, d’autant plus lorsque l’on est en souffrance, d’être en mesure de prendre du recul sur nous-même.

L’intervention de collègues, ou d’un supérieur bienveillant peut être une aide précieuse. Effectivement, le travail est souvent considéré comme une source de stress, mais peut aussi être un facteur de protection dans notre quotidien.

Comment repérer les signes de détresse psychologique au travail?

Le mot clef est changement.

Toute attitude ou comportement qui fait que vous ne reconnaissez pas votre collègue, devrait vous alerter, surtout si vous trouvez ces changements intenses.

Des réflexions comme : « Elle a l’air si fatiguée en ce moment, elle qui est toujours active», « T’as vu Jean a cassé son clavier ce matin! Lui qui est si calme d’habitude», ou encore « Il est bien silencieux en ce moment, lui qui fait toujours des blagues».

Pour un responsable, repérer les signes d’une détresse psychologique passe aussi par le changement de la productivité du salarié, dans un sens ou dans l’autre. Que ce soit un surinvestissement soudain du travail ou un relâchement apparent, ou encore une augmentation des erreurs, ces signes ne trompent pas : quelque chose ne fonctionne plus.

Article rédigé par Béatrice Vandevelde / Psychologue

Pour un service de santé mentale en entreprise, découvrez notre programme RÉSILIENCE.

RÉFÉRENCES
American Psychiatric Association, DSM-5 – Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux,  Elsevier Masson, Issy Les Moulineaux, 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright 2012-2019 ISO-SANTÉ | Tous droits réservés | Web: ionora

Top