Ergonomie à l’ordinateur : Ajustez votre poste de travail

Posté par Patrick le 20 août 2018  /   dans Publications

Ergonomie à l’ordinateur : Ajustez votre poste de travail

Étant donné l’aspect statique et répétitif du travail à l’ordinateur, la majorité des troubles de santé qui y sont liés se créent de manière progressive. Par le fait même, il est relativement facile de prévenir les blessures en réagissant dès l’apparition des premiers symptômes. Les inconforts ressentis le plus souvent le sont au niveau du haut du dos, de la nuque et des épaules. Les troubles oculaires occupent également une grande place. Cependant, les blessures qui causent le plus de problèmes majeurs sont les syndromes du canal carpien, les tendinites à l’avant-bras, les épicondylites (face externe du coude) ainsi que les tendinites et bursites de l’épaule. Prenez donc 5 minutes et testez votre poste de travail à l’aide des principes de base ! Respectez-vous les 11 points qui suivent ?

  1. Distance et hauteur de l’écran

Le haut de l’écran doit être à la hauteur des yeux. De plus, l’écran doit être à environ 70 cm de l’utilisateur. À noter, les gens qui portent des verres à foyers progressifs doivent baisser davantage l’écran.

  1. Cuisses parallèles au sol

Régler l’inclinaison et la hauteur de l’assise de la chaise de manière à avoir les cuisses parallèles au sol.

  1. Pieds en appui

 La hauteur de l’assise doit être ajustée légèrement sous le niveau de la rotule. Si l’on doit monter l’assise pour faciliter l’accès aux équipements, utiliser un repose-pied au besoin.

  1. Dégagement de l’arrière des genoux

Il devrait y avoir un léger espace entre l’assise et l’arrière du genou.

  1. Position du bas du dos

 Le bas du dos doit être bien appuyé. La hauteur du dossier doit être ajustée afin de remplir la lordose (creux dans le bas du dos). De plus, il est recommandé d’avoir un angle variant de 90 o à 110 o entre la cuisse et le tronc. Un angle légèrement supérieur à 90 o est préférable pour les gens ayant des inconforts lombaires, car la pression exercée sur cette zone diminue considérablement avec un léger angle vers l’arrière.

  1. Support des avant-bras

 Les accoudoirs doivent être positionnés en hauteur et en largeur de manière que les avant-bras soient appuyés lorsque les épaules sont relâchées. Au niveau de la largeur, un écart d’un poing entre le coude et le tronc est recommandé. Dans certains cas particuliers, la surface de travail peut servir d’appui pour les bras.

  1. Angle des coudes

 Les coudes doivent être environ à la même hauteur que le clavier. Un angle d’environ 90 o est adéquat au niveau des coudes.

  1. Poignets en position neutre

 La main doit être en ligne droite avec le prolongement de l’avant-bras. Ajuster le clavier et baisser ses pattes à l’arrière au besoin. Pour les problématiques particulières, les souris ergonomiques (souris verticale, par exemple) ou les claviers compacts (qui évitent que la souris soit trop décentrée vers la droite) sont des outils intéressants.

  1. Éclairage adéquat

Diminuer les reflets. Se placer perpendiculairement aux fenêtres, éviter de placer le poste directement sous un luminaire, travailler en polarité positive (caractères foncés sur fond pâle).

  1. Organisation du travail

Alterner les tâches autant que possible. Effectuer des micro-pauses exercices sur une base régulière.

  1. Maintenir une bonne condition physique

Plus votre condition physique sera adéquate et plus les risques de blessures diminueront. Le gainage abdominal est particulièrement importants étant donné la position assise prolongée.

Pour une intervention sur votre lieu de travail (analyse de poste, formation, conférence, etc.), contactez-nous au 1-888-572-1190 ou au isosante@isosante.com partout au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright 2012-2018 ISO-SANTÉ | Tous droits réservés | Web: ionora

Top