Archives par auteur Patrick

Gestion du poids et activité physique

Posted by Patrick on décembre 12, 2017  /   Posted in Publications

Gestion du poids et activité physique: trucs pour l’employé et l’employeur

Le mois de janvier est le mois le plus occupé pour l’ensemble des centres de conditionnement physique. La raison est simple : les résolutions de début d’année à la suite des excès du temps des fêtes. L’objectif le plus fréquemment visé par les nouveaux adeptes de l’exercice est la perte de poids. Pour augmenter les chances de réussite, vous apprendrez certains principes dans cet article. De plus, comme employeur, vous trouverez quelques stratégies efficaces pour aider votre personnel:

– Gym corporatif (Centre d’activité physique corporatif);
– Évaluation de la condition physique du personnel;
– Cours en groupe;
– Service de kinésiologie;
– Volet nutrition;
– Traitement des blessures en milieu de travail (service sur place).

Ouvrir le journal de janvier 2018

Stratégies contre la dépression saisonnière

Posted by Patrick on novembre 12, 2017  /   Posted in Publications

Stratégies contre la dépression saisonnière

La dépression saisonnière peut être définie comme étant un trouble de santé mentale saisonnier, c’est-à-dire qui survient à un moment précis durant l’année (souvent en automne ou en hiver). Il s’agit d’une problématique multifactorielle caractérisée par différents symptômes, dont un état de fatigue chronique, de la tristesse et de l’irritabilité, une augmentation de l’anxiété, ainsi qu’une perte d’intérêt ou de motivation.

Un psychologue de l’équipe de ISO-Santé vous révèle quelques stratégies qui peuvent aider à prévenir les symptômes reliés à la dépression saisonnière en modifiant certains aspects de vos pensées ou de vos comportements.

Ouvrir le journal de novembre 2017

Hernie discale : prévention et traitement

Posted by Patrick on octobre 17, 2017  /   Posted in Publications

Hernie discale: prévention et traitement

Une hernie discale se produit lorsqu’un disque déjà affaiblit fait protrusion (un bombement), et éventuellement se fissure puis se rompt et qu’une partie du noyau gélatineux fait alors irruption. Heureusement, il existe plusieurs moyens de prévenir et de traiter cette blessure dans le but de demeurer fonctionnel dans nos activités.
 
Voici quelques conseils d’une physiothérapeute en milieu de travail de l’équipe de ISO-Santé!

Ouvrir le journal d’octobre 2017

Chacun son stress

Posted by Patrick on septembre 25, 2017  /   Posted in Publications

Chacun son stress!

Dans le langage commun, le stress a une connotation négative. Dans les faits, le stress est une réaction d’adaptation de l’organisme face à une demande qui lui est faite. L’achat d’une première maison, tomber enceinte, perdre son emploi, ce sont tous des événements qui bouleversent nos repères et nous demandent de s’adapter. Mais avant tout, distinguons Stress, qui est la réaction, les effets sur l’organisme et Stresseur, qui est la source de stress, l’événement, la situation, etc.

Découvrez en plus sur le stress et quelques pistes et conseils intéressants grâce à cette chronique d’une psychologue chez ISO-Santé!

Ouvrir le journal de SEPTEMBRE 2017

Promotion activité physique au travail : 6 stratégies testées

Posted by Patrick on juillet 26, 2017  /   Posted in Publications

Promouvoir l’activité physique au travail : 6 stratégies testées

Les programmes de santé mieux-être sont devenus un élément important de la gestion des ressources humaines dans de nombreux milieux de travail. Cependant, une même question refait souvent surface.

Comment faire pour promouvoir efficacement l’activité physique ?

Cet article vous informera sur 6 stratégies implantées dans des entreprises clientes de ISO-Santé:
– Salle de conditionnement physique en entreprise
– Cours en groupe
– Bilans de condition physique
– Micropauses
– Service de kinésiologie
– Bureaux actifs (Tapis roulant et bureau ajustable) et réunions actives

Ouvrir le journal de JUILLET-AOÛT 2017

Gestion du temps : trucs de psychologue

Posted by Patrick on juin 29, 2017  /   Posted in Publications

Gérer son temps : S’organiser pour ne pas se faire organiser !

Gérer son temps de façon efficace peut être payant en efficacité et en satisfaction. Ces quelques pistes pourraient vous aider à cibler comment vous pourriez gagner du temps :

• Développer une vue d’ensemble de tout ce que vous avez à faire, dans une semaine ou un mois.

• Subdiviser les grosses responsabilités en portions plus digestes. Par exemple «remplacer les ordinateurs» devient «définir les besoins informatiques», «faire une recherche sur les équipements disponibles» et «contacter 3 fournisseurs».

• Planifier son horaire en tenant compte des variations de son niveau d’énergie dans une journée. Si on réfléchit mieux le matin, on y met les tâches qui demandent de la réflexion. On considère aussi le rythme du lieu de travail : si les clients appellent surtout le lundi, on réserve cette journée pour traiter leurs demandes.

– On s’organise aussi autour des activités déjà prévues, comme les réunions.
– On se donne toujours un moment, en fin de journée et à la fin de la semaine, pour évaluer et planifier la suite.

• Cibler les priorités. Souvent, nos priorités se perdent parmi les petites urgences du jour; alors, comment garder le cap à travers les feux à éteindre ?

– Comme les urgences ne se programment pas, c’est préférable de prévoir un peu plus de temps pour ses priorités.
– L’autre solution, c’est de réduire nos tâches lorsque possible (ex. : lorsqu’un stagiaire peut nous aider).
– Si pendant une journée on ne sait plus où donner de la tête, on se demande: «Si je devais compléter une seule chose aujourd’hui, qu’est-ce que ce serait?»

• Réduire les interruptions : anecdotes, discussions de cadre de porte, téléphones qui s’éternisent ou courriels pour rire; ces pauses sont parfois salutaires mais, pour faciliter la concentration, on ferme la porte et on cesse de répondre aux courriels ou au téléphone.

• Reprendre le dessus sur les courriels et autre médias. Pour éviter d’y passer trop de temps, on prévoit des moments dans la journée pour consulter ses messages.

• Optimiser le système de classement. L’idée est de manipuler chaque information une seule fois pour : la traiter, la classer ou la jeter. On cherche une manière efficace de ranger et de retrouver ses documents.

• S’assurer d’utiliser un ordre du jour lors des réunions. Pour gagner en efficacité, on doit l’avoir reçu avant pour que chaque participant soit préparé. On aborde des questions qui concernent la plupart des gens présents en débutant par les points les plus importants. Avoir quelqu’un qui anime s’avère aussi utile.

• Prendre efficacement ses décisions. Si on a tendance à tergiverser, on se fixe une date limite pour se prononcer.

• Prendre des pauses. Paradoxalement, pour maintenir une productivité élevée, on doit quitter notre poste de travail de temps en temps. Quand la concentration faiblit ou que notre niveau de stress augmente, on se lève, on fait quelques pas, on s’étire ou on va boire un verre d’eau. Parfois ces quelques minutes deviennent un investissement rentable pour la suite.

• On cesse de procrastiner ! S’il y a des mois que nous voulons classer nos dossiers ou raccourcir nos réunions, on se lance !

Références

https://www.usherbrooke.ca/ca-va/pour-bien-reussir-ma-session/gerer-son-temps-et-ses-priorites

Ces gens qui courent tout le temps. S’organiser pour être moins stressé, par Rita Emmett, Les Éditions de l’Homme, 2009, 200 p.

Adapté d’une chronique de Anick Dresdell, psychologue chez ISO-Santé

Conciliation travail – vie personnelle

Posted by Patrick on mai 24, 2017  /   Posted in Publications

Conciliation travail – vie personnelle : une réflexion pour sa santé mentale

Est-ce que l’on peut être à la fois un employé performant, un parent présent et organisé, un ami disponible, faire du sport, bien manger, etc. sans ressentir de la pression face à nos multiples objectifs ? Peut-on occuper nos différents rôles avec satisfaction ?

Pas toujours!

Voici quelques conseils qui pourront vous donner des pistes de solution !

Cet article provenant d’une chronique d’une psychologue de l’équipe de ISO-Santé vous permettra d’en apprendre davantage à ce sujet.

Ouvrir le journal de mai 2017

Capsulite de l’épaule: physiothérapie

Posted by Patrick on mai 11, 2017  /   Posted in Publications

LA CAPSULITE DE L’ÉPAULE

La capsulite ou Frozen shoulder est une pathologie dans laquelle la personne a de plus en plus de difficulté à bouger l’épaule. Les mouvements sont très douloureux. La capsule de l’épaule est constituée de ligaments qui tiennent l’os du bras à l’épaule. Elle devient trop petite et moins flexible, ce qui empêche de bouger le bras autant qu’à l’habitude. Laissée sans traitement, la capsulite pourra durer jusqu’à 2-3 ans avant de se résorber d’elle-même.

Prévention

Lorsqu’un problème d’épaule nuit à votre fonctionnement au travail, à la maison ou à votre sommeil, consultez! Il arrive que d’autres problèmes d’épaule se changent en capsulite.

Utilisez vos épaules dans la vie de tous les jours. Allez chercher cette assiette dans une étagère plus haute, jouez avec les enfants… Comme on dit en physiothérapie : utilisez-le ou perdez-le. Si vous n’utilisez jamais les derniers degrés de mouvement dans vos épaules, vous risquez de les perdre.

Exercices 

1)      Rotation externe de l’épaule et étirement des pectoraux : mettez vos mains à un cadre de porte et avancez votre corps. Maintenez la position 30 secondes, répétez 3 fois et faites-le 3 à 5 fois par semaine.

2)      Rotation interne de l’épaule : saisissez une serviette et tirer la main du bas à l’aide de la main du haut. Maintenez la position 10 secondes, faites 3 séries de 10 répétitions, 3 à 5 fois par semaine.

3)      Flexion de l’épaule : Soulevez votre pas le plus haut possible à l’aide de l’autre bras. Cet exercice peut être fait en position debout, assis, ou couché sur le dos. Faites 3 séries de 10 répétitions, 3 à 5 fois par semaine.

Si vous avez une condition différente à l’épaule, ces exercices pourraient ne pas être adaptés à vous et pourraient même vous blesser. Si vous essayez ces exercices et qu’ils provoquent une augmentation de vos douleurs ou de vos incapacités, consultez un professionnel de la santé qui pourra vous évaluer et déterminer quels sont les exercices dont vous avez besoin.

Cet article a été écrit par : Laurence Théorêt, Physiothérapeute en entreprise pour ISO-Santé.

Entorse : récupération optimale et exercices

Posted by Patrick on mars 10, 2017  /   Posted in Publications

ENTORSE : RÉCUPÉRATION OPTIMALE ET EXERCICES

Vous marchez sur le trottoir, glissez sur une plaque de glace et tordez votre cheville. Ça fait mal, ça enfle et il y a peut-être une ecchymose qui fait son apparition du côté interne ou externe de votre cheville. Vous avez probablement une entorse de cheville. Que faire maintenant ?

Selon les statistiques de la CNESST (Statistiques sur les lésions attribuables aux TMS en milieu de travail 2012-2015), l’entorse, foulure, déchirure est la nature de la lésion la plus fréquente pour les dossiers TMS en 2015 avec 18 073 cas. Cette nature est de type TMS dans 58,1 % des dossiers ouverts et acceptés en 2015.

Apprenez le principe GREC expliqué dans cet article, il pourra vous être très utile!

Cet article rédigé par l’une des spécialistes en physiothérapie de l’équipe de ISO-Santé vous permettra d’en apprendre davantage à ce sujet.

Ouvrir le journal de mars 2017

ANALYSE ERGONOMIQUE ET TMS MÉTHODE QEC

Posted by Patrick on février 13, 2017  /   Posted in Publications

ANALYSE ERGONOMIQUE ET TMS MÉTHODE QEC

La méthode QEC est d’une simplicité et d’une efficacité intéressantes. Elle permet d’identifier les risques et de prévenir les TMS (troubles musculo-squelettiques). La méthode QEC a été spécialement conçue pour être appliquée par les employeurs, en collaboration avec les travailleurs.

La méthode est conçue pour aider les milieux de travail à prendre en charge la prévention des TMS. Les niveaux de risque qui y sont proposés le sont à titre indicatif et n’ont pas été établis par règlement.

Cette méthode permet d’évaluer si, en accomplissant ses tâches, un travailleur est exposé à des risques de TMS aux parties du corps les plus souvent affectées : les mains, les poignets, les coudes, les épaules, le cou et le dos.

Cet article rédigé par l’un des spécialistes en ergonomie de l’équipe de ISO-Santé vous permettra d’en apprendre davantage à ce sujet.

Ouvrir le journal de février 2017

Page 1 sur 712345Dernière page »
Copyright 2012-2018 ISO-SANTÉ | Tous droits réservés | Web: ionora

Top